in

Que faut-il savoir sur la douleur aux ovaires après règles ?

femme douleur

La période des règles est un moment très sensible pour la femme. Le corps n’est pas dans son état normal, et les fluctuations d’hormone influent sur leur caractère. Des douleurs aux ovaires sont souvent remarquées, mais pas de chose bien méchante. Cependant, certaines femmes en ressentent encore après les règles. Alors que faut-il faire et quand s’inquiéter ?

Les douleurs aux ovaires : les causes

Ressentir un peu mal après les règles sur le bas du ventre, c’est normal. Mais il faut savoir que toutes les situations ne sont pas toujours normales et qu’il n’est pas évident d’en avoir tout le temps. Les recherches ont permis de trouver les raisons principales qui peuvent entraîner une douleur aux ovaires.

La première cause des maux aux ovaires après les règles demeure la physionomie féminine. La femme a été, qui dirait, conçue pour avoir des douleurs au niveau des ovaires au cours de son cycle menstruel. Ainsi, c’est quelque chose de commun et vous n’êtes pas la seule à subir et à souffrir, ni à avoir des questionnements à ce sujet.

La seconde cause est plutôt une hypothèse qu’il convient de confirmer auprès de médecins. Les douleurs aux ovaires en dehors des règles peuvent être un signe de cancer des ovaires ou de l’intestin. Les deux organes, ou plutôt les trois, car vous avez un ovaire gauche et un ovaire, avec un intestin grêle, sont côte à côte. Seulement, ce deuxième cas n’arrive souvent que chez les personnes âgées.

Pour ce qui est des douleurs pendant une grossesse, pendant les rapports sexuels ou après, cela relève d’un facteur subjectif habituellement. Il faut alors consulter un spécialiste idéalement, c’est-à-dire un gynécologue, car il est le seul réellement qualifié pour établir les causes et préparer une cure ou un traitement. Il sera aussi de bon conseil si jamais la douleur provenait d’une mauvaise habitude.

D’autres signes peuvent également apparaître. Cela dépend de votre physiologie et de votre état de santé en général. Mais en cas de doute, il faut poser des questions à votre médecin.

Avoir mal aux ovaires après les règles : est-ce normal ?

Les maux pendant les règles ne sont pas une mince à faire. Au fil des années, le corps féminin s’est adapté et sait aussi comment passer cette période assez difficile. Et grâce à la science, les femmes aux douleurs persistantes peuvent prendre des antalgiques pour éviter d’avoir mal. Mais qu’en est-il des maux après les règles et surtout s’ils sont localisés dans la partie des ovaires ?

Avoir mal aux ovaires après les règles ne signifie pas évidemment être malade et encore moins avoir un cancer. Dans la plupart des cas, pendant la période d’ovulation, les femmes ressentent une légère douleur sur l’un ou l’autre de leurs ovaires. Certaines femmes, cependant, sont sujettes à des lourdeurs. D’autres tombent carrément malades, mais rien d’alarmant.

L’ovulation touche directement les ovaires donc un picotement ou une gêne, même une douleur reste une chose normale. En fait, il a été cliniquement prouvé qu’une sensation de malaise arrive tout au long du cycle menstruel.

Douleur aux ovaires après les règles: que faut-il faire ? Nos conseils

Quand faut-il obligatoirement consulter ?

Il ne faut pas paniquer si vous avez une douleur aux ovaires après les règles. Cela peut être un autre type de dysménorrhée, même si ce terme désigne souvent les menstruations difficiles. Techniquement, toutes les crampes utérines ou en relation avec les parties génitales féminines font partie de la dysménorrhée.

C’est surtout lorsque le mal devient chronique qu’il faut nécessairement se faire examiner. Mais dans tous les cas, il est préférable de consulter si vous avez souvent mal pendant les rapports sexuels. L’obligation de consultation vous est imposée lorsque des pertes blanches accompagnent les douleurs.

Si ces pertes sentent mauvais ou dégagent une odeur nauséabonde, il faut aussi en parler à votre médecin. De même si la douleur touche le bas du dos. C’est peut être un symptôme de maladies sexuellement transmissibles ou d’une infection des ovaires. Cela vous aidera à lever le doute et à connaître votre état de santé.

Si vous êtes enceinte et que vous sentez une douleur constante à l’un de vos ovaires, touchez-en un mot à votre médecin. Et le plus tôt sera le mieux.

Les préventions

Ne pas consommer des aliments trop froids ni glacés pendant les règles, rester au chaud, ne pas faire des exercices physiques, … nombreux sont les interdits et les remèdes de grand-mère pour prévenir les douleurs aux ovaires pendant les règles. Mais des douleurs après les règles, on en parle peu pourtant, il y en a. Que faire alors ?

L’inquiétude est toujours présente lorsqu’une douleur utérine survient après les règles. Vous pouvez toutefois en atténuer l’effet ou les effets en suivant quelques conseils :

  • Prenez soin de vous : une bonne hygiène de vie sans l’alcool ni cigarette ni produits narcotiques ni caféine, …,
  • Eloignez-vous des sucreries,
  • Réduisez votre consommation de viande rouge,
  • Préférez les régimes bio, idéalement végétariens,
  • Oubliez le stress, mais souriez à toute épreuve,
  • Pratiquez de l’exercice régulièrement,

Ce sont de simples recommandations pour prévenir les douleurs aux ovaires après les règles. Elles sont faciles à appliquer et à la portée de toutes. Si vous commencez maintenant, vous devriez déjà vous sentir mieux dans quelques semaines. Votre prochain cycle menstruel devrait être plus doux et les douleurs plus réduites.

Mieux vaut prévenir que guérir. Si les douleurs subsistent, ce qui peut arriver, prenez rendez-vous chez un spécialiste.

Ce qu’il faut retenir

Après votre période, sachez que vous devriez ne plus avoir mal aux ovaires. Il n’est pas rare pourtant d’en ressentir pendant la période d’ovulation, 1 à 2 jours avant les règles et 1 à 2 jours après. Certaines pathologies sont plus touchées, mais si vous percevez des tiraillements aux ovaires après vos règles ou que la douleur reste la même que pendant les menstruations, n’hésitez pas à voir votre médecin.

Dans le plus heureux des cas, cela peut traduire une bonne nouvelle, la venue d’un nouvel être au monde, votre bébé ou une infection qu’il faut traiter au plus vite.

 

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

fourmis dans le jardin

Des solutions pour lutter contre fourmis dans le jardin

angleterre diplome

Focus sur l’équivalent des diplômes en France et en Angleterre